Pic de pollution à Paris

Petite carte postale de Paris, il y a 10 jours. Ou quand les transports en commun étaient gratuits. Vous dites pic de pollution, et on s’imagine Paris disparaitre sous un nuage. Mais non, le ciel bleu était toujours là, et la douce lumière d’hiver, un peu estompée par le nuage de pollution tant redouté, était parfaite pour prendre ces quelques photos. Seul souci: fermeture du jour à 16h30, l’accès au boîtier du Pentax ne sera plus autorisé à partir de 15h30. Mis à part ça, la visite a été superbe, et je suis ravie des photos souvenirs.

Bonus: double tour de Grande Roue place de la Concorde, même la réalité virtuelle ne peut pas rendre un tel paysage

a007720-r1-19-17a a007720-r1-07-29a a007720-r1-09-27a a007720-r1-34-2a a007720-r1-33-3a a007720-r1-35-1a

a007720-r1-26-10a a007720-r1-27-9a a007720-r1-25-11a a007720-r1-06-30a a007721-r1-03-33a a007721-r1-01-35a_____________________

a007720-r1-22-14a a007720-r1-21-15a a007720-r1-13-23a a007720-r1-24-12a a007720-r1-17-19a a007720-r1-05-31a a007720-r1-20-16a a007720-r1-18-18a

_______________________________________________

a007720-r1-16-20a a007720-r1-04-32aa007720-r1-30-6aa007720-r1-12-24a a007720-r1-31-5a